From 1 - 10 / 13
  • Localisation des établissements en activités hébergeant des caprins.(Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des Gallinacées (Dindes ou Poules ou Pintades...) ou des Palmipèdes (Oies ou Canards...). (Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des poissons d'eau douce.(Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des porcins.(Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des ovins. (Liste non-exhaustive)

  • Établissements de transformation de viande de Volaille ou de Boucherie ou de Gibier en Sarthe(Abattoir, Atelier de découpe, Grossiste...). (Liste non-exhaustive)

  • Localisation des Parcs zoologiques en activités. (Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des bovins.(Liste non-exhaustive)

  • Localisation des établissements en activités hébergeant des chiens.(Liste non-exhaustive)

  • Les repères de crue sont des marques et/ou inscriptions sur un édifice public ou privé mur, bâtiment, pile de pont, écluse...matérialisant le niveau ainsi que la date des plus hautes-eaux atteintes par une crue. Les repères de crues font partie du patrimoine des connaissances sur les crues et permettent de laisser des traces matérielles pour sensibiliser, entretenir et transmettre une mémoire collective des crues d’un cours d’eau. Une mauvaise connaissance du phénomène inondation conduit souvent soit à minimiser le risque en oubliant les évènements passés, soit à mystifier une crue ancienne, qui a laissé des souvenirs terribles, car aucune donnée, source ou référence n’ont permis de la relativiser. Depuis le 30 juillet 2003 (Art. L 563-3 du code de l’environnement), les communes ont pour obligation légale de réaliser l’inventaire des repères de crues existant sur le territoire communal et d’établir les repères correspondant aux crues historiques, aux nouvelles crues exceptionnelles ou aux submersions marines. Les principes généraux relatifs à l’implantation et la répartition des repères de crue sont précisés aux articles R 363-11 à 15 du code de l’environnement.